D’autres navigateurs ont t-ils devancé Christophe Colombe dans la découverte des Amériques?

Le président Turc Erdogan déclara récemment que “Les musulmans ont découvert l’Amérique, pas Christophe Colomb”. L’article suivant rapporte ses propos et suinte le mépris que ces journaleux ont pour cet homme et pour ce qu’il affirme.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2122047/2014/11/15/Les-musulmans-ont-decouvert-l-Amerique-pas-Christophe-Colomb.dhtml

Mais ce qu’il dit est-ce vrai? Selon la doxa traditionnelle, Christophe Colomb serait le premier navigateur à avoir mis pied sur le continent Américain. Pourtant, les découvertes de cartes, récits, descriptions (et même) ainsi que les traces laissées par les Chinois, les Musulmans Arabes et les Maliens rendent l’hypothèse traditionnelle insoutenable.

Selon cette hypothèse, les civilisations précédentes ne pouvaient pas avoir (permis) réalisé la traversée des océans Atlantique ou Pacifique parce on  pensait alors que la terre était plate. Ceci est faux. Le calife Al- Ma’mun avait, au 9eme siècle,  convoqué les plus brillants savants du moment pour calculer la circonférence de la terre : ils aboutirent à un nombre qui était à 4% prés du nombre connu aujourd’hui. On peut imaginer dés lors qu’ils  pouvaient déduire la présence d’(savaient qu’il devait y avoir) un vaste continent à travers l’océan Atlantique.

L’historien  et géographe Musulman de renom de l’époque, Abu al-Hasan al-Masudi, décrit en 956 un voyage effectué en 889 de l’Andalousie vers une terre éloignée de plusieurs mois à l’ouest. Les navigateurs y avaient fait commerce avec les Indiens. Voici la carte, qu’il a dessinée, basée sur ces récits de voyages. Il y indique l’Amérique comme terre inconnue.

masudimap

Un autre voyage a été décrit par le géographe al-Idrisi (dans) au  12eme siècle. Il décrit le voyage d’un groupe de musulmans qui naviguèrent pendant 31 jours de Lisbonne et arrivèrent sur une île des Caraïbes. Ils furent faits prisonniers par les Indiens pendant quelques jours, jusqu’à ce qu’un Indien vivant parmi eux qui connaissait la langue Arabe arrangea leur liberté. Ils revinrent finalement en Andalousie. Cela (nous) indique qu’il y a eu plusieurs voyages et échanges avec ce continent que (le nombre) de récits retrouvés.

Mais l’argument le plus tangible de la (connaissance) découverte de l’Amérique par les Musulmans est sans doute la carte de Piri Reis, édifiée en 1513 dans l’empire Ottoman. Certes, l’auteur a utilisé entre autres sources celle de Christophe Colomb (qui alors avait navigué vers l’Amérique depuis 21ans). La côte de l’Amérique du sud y est représentée de manière détaillée et précise en ce qui concerne les grandes rivières de cette partie du continent. On y retrouve même les Andes, alors que les Européens Catholiques ne les découvrirent que dans les années 1520. 

piri_reis_world_map_01

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s