Naissance et destruction d’une civilisation: le role du paysan.

71qlFHJzsILCitation du livre Le sol, la terre et les champs par Claude et Lydia Bourguignon.

Une civilisation nait grâce à ses paysans et ses soldats (étrange exception: la civilisation arabe musulmane), puis ceux-ci réduisent en esclavage les peuples qu’ils dominent, ils cessent alors de cultiver la terre et deviennent des civilisés qui participent à la grandeur de l’art, des sciences et des religions. Puis ils tombent en décadence par un raffinement excessif et deviennent dépendants des esclaves et des colonies pour leurs subsistance, un nouveau peuple paysan soldat arrive qui les domine et qui refait une nouvelle civilisation.

Pendant des siècles, les paysans bénéficieront très peu des progrès techniques qui servent surtout à la guerre, pour les bâtiments religieux et pour l’art (encore étrange exception: la civilisation musulmane). Rares sont les religieux et les aristocrates qui se sont penchés sur l’amélioration agricole dans les civilisations.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s