Le monde des Djinns – premiers habitants sur Terre doués du libre arbitre

feuVoici une analyse du monde des Djinns dans la lumière du Coran et de la tradition prophétique musulmane. Bien-entendu, cette analyse est celle de l’auteur, elle ne fait pas office de vérité absolu. Néanmoins, on peut reconnaître du sens et de la raison dans ce travail.

A lire.

Le monde des Djinns comporte plusieurs catégories. Ils sont tous doués du libre arbitre et décident en connaissance de cause de choisir le bien ou le mal, d’être croyants ou athées, etc ; ceci compose la première catégorie de Djinns. La seconde catégorie n’est autre que la descendance du plus illustre des Djinns qui n’est autre qu’Iblis, Satan le lapidé.

Sourate 18 Verset 50 :
« Et lorsque Nous dîmes aux Anges : “Prosternez-vous devant Adam”, ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. »

Ils sont les descendants directs d’Iblis et agissent en opposition totale avec Dieu. Ils ne jurent que par la mécréance, le mal et la nuisance envers les hommes. Ils sont ce que l’on nomme les Démons. Dans cette même catégorie de démons figure un groupe que Dieu a lié directement aux hommes et que l’on nomme les Qarine. Chaque être humain dispose de son Qarine, c’est donc un démon lié à tout être humain de la naissance à sa mort . C’est lui qui nous incite par le waswas, l’inspiration de la mauvaise action, qui nous pousse à transgresser les règles divines par la petite voix intérieure

Les Djinns sont donc une création bien distincte des Humains et des Anges. Ces derniers n’ont aucun libre arbitre, ils sont dévoués à Dieu, ne lui désobéissent jamais, passant leur temps à le glorifier et appliquant ses ordres à la lettre. Cela implique qu’ils ne seront pas jugés comme les Hommes et les Djinns le jour du jugement dernier. Les Anges n’auront aucun compte à rendre, ce qui est logique compte tenu de leur liberté d’opinion inexistante. En outre ils sont constitués d’une lumière pure, une autre forme spirituelle. Ce qui en fait un point commun avec les Djinns. De ces trois créations, seul l’Homme est incarné.

Les anges sont donc les messagers et les acteurs positifs de la volonté divine sur Terre et dans les Cieux. Ce sont des créatures remarquables en tout point. Iblis était le djinn (mais peut-être y en avait-il d’autres) parmi les anges qui a eu le privilège d’assister à la création d’Adam. Car c’est un privilège d’assister en compagnie des anges dévoués entièrement à la gloire de Dieu, à sa nouvelle création. Il n’est pas donné à tout le monde d’être un rapproché de Dieu à ce niveau. Iblis devait être un djinn dévoué à son seigneur alors même qu’il disposait, de son libre arbitre, ce qui rendait sa dévotion hautement méritoire comparativement aux anges. Lorsque Dieu annonce aux anges son intention de créer l’Homme et d’en faire un vicaire sur Terre, les anges émettent alors une remarque très importante :

Sourate 1 verset 30 :
« Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : “Je vais établir sur la terre un vicaire “Khalifa”. Ils dirent : “Vas-Tu y désigner un qui y mettra le désordre et répandra le sang, quand nous sommes là à Te sanctifier et à Te glorifier ?” – Il dit : “En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas !”. »

Les propos des anges sont pleins d’enseignements. Ils font apparaitre qu’avant la création d’Adam il y avait déjà eu sur Terre un peuple qui a mis le désordre et répandu le sang. Car il est évident qu’ils ne parlent pas des actions futures des Humains sur Terre, mais d’événements passés dont ils ont été témoins. Les anges ne connaissent pas l’avenir, si ce n’est ce que Dieu veut bien leur donner comme action à exécuter, mais aucunement ce qui adviendra de l’Humanité.

Si ce n’est pas des Hommes, alors de qui parlent les anges ? Des Djinns évidemment. Des informations rapportées dans « la chronique » de Tabari et dans l’ouvrage Bidaya wa nihaya d’Ibn Kathir nous donnent des précisions sur le sujet. Néanmoins, il faut les prendre avec précautions, car rien ne prouve leur véracité. Cependant dans la mesure où ils ne contredisent aucunement le Coran, rien ne nous interdit non plus de les reprendre :

« Les djinns vivaient sur terre 2000 ans avant Adam. Ils avaient pour rôle d’adorer Allah et de peupler la terre tout comme l’homme par la suite. Or ces derniers ont semé le désordre et ont répandu le sang durant 2 millénaires. La corruption sur terre avait atteint une telle ampleur qu’ils attirèrent sur eux la colère d’Allah. Dieu ordonna qu’une armée d’anges descende sur terre pour combattre les djinns. Cette armée avait décimé la race des djinns, certains ont pu s’enfuir et trouvèrent refuge sur les îles des océans. D’ailleurs il est rapporté que les plus grandes populations de djinns jusqu’à nos jours se trouvent sur les îles, ainsi que le royaume d’Iblis et de ses sujets parmi les diables et les démons. Iblis qui fut le seul adorateur et soumis à Dieu avait été épargné. D’ailleurs, il joindra les rangs de l’armée des anges pour combattre ses propres frères djinns criminels et corrompus. Pour sa piété et sa soumission à Dieu, Allah gratifia Iblis en lui donnant la terre et les cieux comme royaume. Ainsi Iblis comme un bon serviteur d’Allah pouvait se pavaner sur terre et au paradis et côtoyer les anges qui devinrent ses compagnons. »

Lorsque la création fut terminée, Dieu demande aux anges et à Iblis de se prosterner devant Adam, ce qu’il refusa de faire. C’est la raison de son bannissement du paradis. Dès lors Satan a dû ruser pour atteindre ses objectifs de tromperie définis comme suit :

Sourate 7 versets 16-17 :
« Puisque Tu m’as mis en erreur, dit [Satan], je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants ».

Sourate 4 versets 118-120 :
« Allah l’a (le Diable) maudit et celui-ci a dit : “Certainement, je saisirai parmi Tes serviteurs, une partie déterminée. Certes, je ne manquerai pas de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs, je leur commanderai, et ils fendront les oreilles aux bestiaux; je leur commanderai, et ils altéreront la création d’Allah. Et quiconque prend le Diable pour allié au lieu d’Allah, sera, certes, voué à une perte évidente. Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses. »

Tout comme Adam est le père de toute l’Humanité, Iblis est le père de tous les démons. Mais attention, tous les Djinns ne sont pas des démons et tous les démons ne sont pas forcément des Djinns. En effet Allah swt affirme qu’il existe des hommes parmi les démons. Il existe des démons rebelles de la race des Djinns issue de la lignée d’Iblis tout comme il existe des démons rebelles de la race humaine, issue de la lignée d’Adam. Chacun disposant de ses propres caractéristiques physiques et mentales.

Le plan d’Iblis est immédiatement mis en pratique. Sa première action fut de faire chuter Adam et Ève en se « grimant » en serpent afin de les faire chuter. Suivant les Hommes dans leur déchéance terrestre, comme établi dans son plan initial, Iblis a dissimulé sa nature de Djinn en se faisant passer pour un ange déchu et est toujours considéré comme tel chez les juifs et les chrétiens. Ce qui n’est absolument pas le cas chez les musulmans. En islam il est un djinn rebelle, qui du fait de sa rébellion est devenu Satan, le premier démon de l’Histoire.

Ainsi le mythe de l’ange déchu permet de ne parler que des Hommes et des anges et d’occulter les Djinns, l’autre créature, doué de raison, aux formidables capacités de transformations qui partage la Terre avec les humains. On évacue le problème des origines de Satan qui est à la base un racialiste. Il s’estime supérieur à Adam de par sa nature issue d’un feu sans fumée alors qu’Adam est fait d’argile, donc moins noble que la sienne. Le premier raciste de l’Histoire c’est Iblis. Le titre du premier mythomane de l’Histoire lui revient également puisqu’il se crée une fausse origine en se faisant passer pour un ange. Non content de disposer de deux titres il réussit à s’en octroyer un troisième en étant le premier transformiste de l’Histoire lorsqu’il prend l’apparence d’un serpent et tente Adam et Ève, les faisant croquer le fruit défendu (en Islam il n’est nul fait mention quant à la sorte de fruit défendu, seule la Thora fait référence à la pomme, en tant que musulman nous ne pouvons infirmer la pomme comme étant le fruit défendu). À la lecture de ce plan diabolique, on peut aisément lui attribuer un quatrième titre, celui du premier false flag de l’Histoire, dans la mesure où il fait porter le chapeau de la chute d’Adam et Ève sur le dos d’un serpent alors que ce reptile est innocent de tout cela.


Premier raciste, premier mytho, premier transformiste, premier conspirateur. Il a tout pour déplaire Satan le lapidé !



Source:

http://www.lelibrepenseur.org/les-maitres-des-elements-introduction-par-le-bouc-emissaire/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s