Ginseng: la plante médicinale la plus utilisée dans le monde

serveimageCette racine, qui peut étrangement ressembler a un corps humain avec la tête, le corps, les jambes et les bras, nous vient de Chine et est très prisée pour son pouvoir stimulant. La plante est rarissime, a besoin de plusieurs années et d’un terreau particulier pour pousser.

Les empereurs Chinois interdirent le commerce de cette plante au peuple et se réservaient le droit exclusif de la cueillette et l’utilisation.

A utiliser de manière ponctuelle quand on a un coup de pompe.

Fatigue, stress, surmenage

serveimage

Le Ginseng est un stimulant du système nerveux, physique et intellectuel. Il accroît la résistance physique et accélère la convalescence. Il a une action de fond sur l’organisme et il est apprécié pour son caractère « adaptogène », c’est-à-dire permettant à l’organisme de s’adapter plus vite à toute forme de stress (physique, nerveux, intellectuel).

Il donne une meilleure résistance aux divers stress et son usage est reconnu pour :

  • tonifier l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies (par l’effort, la vieillesse, la maladie, ou un accident) ;
  • rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle après un effort violent ou en période de surmenage ;
  • accélérer la convalescence ;
  • lutter contre l’asthénie fonctionnelle (fatigue) ;
  • supporter le stress chronique.

On y trouve plusieurs composés bio-actifs : ginsénosides, triterpénoïdes (terpénoïdes à 6 unités isoprène), dont le protopanaxadiol, sapogénine triterpénique à squelette dammarane. Ses multiples effets bénéfiques ont été mis en évidence expérimentalement, notamment des effets anti-inflammatoires et antioxydants [4].

Considérant les exigences physiques et intellectuelles et le stress du mode de vie moderne, il n’est pas étonnant que le Ginseng connaisse actuellement une véritable explosion de sa consommation.

Il est de plus en plus utilisé comme stimulant pour les personnes âgées, les personnes en convalescence, mais aussi les cadres et travailleurs stressés ou surmenés, les étudiants en examen et bien sûr les sportifs.

L’avis des experts

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît comme « cliniquement établi » l’usage du ginseng pour « améliorer les capacités physiques et mentales lors de fatigue, d’épuisement, de troubles de la concentration et chez les personnes convalescentes ». Elle considère comme « traditionnel » son usage dans le traitement « des troubles de l’érection, des ulcères gastriques, du diabète de type 2 et pour protéger le foie » [5].

Selon le Pr. Kurt Hostettmann, directeur de l’Institut de Pharmacognosie de l’Université de Lausanne, spécialisé dans l’étude des plantes médicinales « L’indication principale du ginseng est la résistance à la fatigue et au stress. Cette indication est reconnue par différents tests pharmacologiques effectués sur des animaux, mais aussi par des tests cliniques effectués sur des hommes. » 

Il note que « Le ginseng est beaucoup utilisé en gériatrie », c’est-à-dire la médecine des personnes âgées. 

Pour le Dr Ma Fan « On l’utilise surtout, soit pour les personnes âgées qui ont besoin de tonique, soit pour les gens qui ont vécu une grande maladie : opération, maladie chronique, etc.

On le prescrit également aux gens qui suivent une chimiothérapie ou une radiothérapie : là, cela va aider les défenses du corps.» [7]

Et en effet, de nombreuses études ont montré que les personnes prenant du ginseng ont des risques nettement diminués de contracter une infection respiratoire ou un rhume [8]. 

Des fraudes depuis la Chine ancienne

Compte tenu de son intérêt médical exceptionnel, la racine de Ginseng fait malheureusement l’objet de fraudes depuis la Chine ancienne.

Aujourd’hui encore, c’est un produit qui est vendu sous les qualités les plus variables, depuis les filières de production jusqu’au marché de la revente.

Lorsque vous achetez du ginseng, veillez à choisir un produit fabriqué conformément aux monographies « Asian Ginseng » de la pharmacopée US, ou « Ginseng » de la pharmacopée européenne, qui ont défini les caractéristiques précises des racines.

Ensuite, le critère le plus important est de choisir du « Panax Ginseng » (il existe de nombreuses autres formes botaniques de Ginseng) à teneur garantie en ginsénoside, le principal ingrédient bio-actif.

Usage ponctuel ou prise régulière ?

Attention : le ginseng est un produit qui accélère le métabolisme. Cela veut dire que, quand vous en prenez, tout se met à fonctionner plus vite : vos muscles, vos neurones, etc.

C’est la raison pour laquelle vous ressentez ce coup de fouet quand vous prenez du ginseng. Vous avez envie de tout faire plus vite et plus fort. Votre esprit est plus alerte et certains témoignent d’avoir eu l’impression d’avoir à nouveau 20 ans.

L’OMS recommande donc de prendre le ginseng le matin à cause de son effet stimulant [9].

Employé de façon ponctuelle, il ne nécessite aucune précaution. Mais les personnes qui souhaitent une énergie accrue sur le long terme, et qui en prennent de façon permanente, ont alors des besoins plus élevés en minéraux, vitamines et autres nutriments, nécessaires à leur activité mentale et physique plus intense.

C’est pourquoi il est alors recommandé de consommer plus d’aliments riches en nutriments essentiels : légumes et fruits frais colorés, noix et oléagineux de toutes sortes, poissons gras, et d’augmenter la dose habituelle de multivitamines.

L’astuce du ginseng rouge

Dans le sillage du succès du ginseng dans le monde occidental est apparu le ginseng « rouge », qui est souvent vendu plus cher. Le ginseng rouge est préparé de façon traditionnelle en Corée mais il n’est ni plus efficace, ni plus précieux que le ginseng blanc.

Il n’existe pas de ginseng qui soit naturellement rouge. Le matériau de départ est toujours le ginseng blanc. Il est ensuite chauffé selon un procédé traditionnel pendant deux à trois heures par de la vapeur d’eau à 100°C. Ce traitement lui confère une couleur brun-rouge (caramélisation) à laquelle le ginseng rouge doit son nom.

Mais ce chauffage peut entraîner la destruction des ginsénosides qui sont principalement concentrés dans les couches externes de la racine. Par prudence, il vaut donc mieux l’éviter.

Quelle forme et quelle dose efficace ?

Le ginseng se présente sous de nombreuses formes, y compris frais. Mais, comme mentionné plus haut, il est alors très difficile d’en connaître la teneur réelle en éléments actifs.

C’est pourquoi il est nécessaire de l’acheter sous forme pharmaceutique, en extrait végétal normalisé, purifié et à teneur garantie en ginsénosides.

Pour éviter d’avoir à avaler de trop nombreuses gélules, je recommande le ginseng Cell’innov : chaque gélule contient 410 mg de Panax Ginseng titré à 13 % de ginsénosides. Une seule gélule le matin apporte donc quatre fois plus de principe actif que la plupart des autres produits du marché.

Les gélules sont faites avec des extraits de plantes (pas de gélatines animales), elles contiennent un peu de magnésium (bon pour les artères et les os) et sont garanties sans additifs dangereux ni OGM.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Source: newsletter Neo-Nutrition

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s