Le Bio, attention!

SKY20111118113413mostinckxePas tous les Bio se valent. Habituellement, au plus éloigné la source du produit, au plus élevé le risque de fraude sur les labels Bio. De surcroît, la majorité des produits Bio que l’on retrouve dans les supermarchés viennent de productions industrielles passées au Bio. Mais quel Bio! De la monoculture tout aussi intensive qu’en agriculture conventionnelle, des graines hybride F1, une régulation au niveau de la forme et de l’homogénéité de la couleur, une absence de l’utilisation de fumier ou de compost naturel vivant pour nourrir le sol (qui à son tour nourrit la plante).

Les labels (sans tenir compte des fraudes) sont un gage de non-nocivité, pas un gage de qualité! Des tomates produites conventionnellement et en agriculture Bio industriel ne seront pas forcement différentes en leur qualité nutritive. Par contre la tomate Bio ne sera pas nocif grâce à absence de produits phytosanitaires (de nouveau sans tenir compte des fraudes).

Pour les produits dont il existe des équivalents locaux (tomates, pommes de terre, etc.), préférez le Bio locale. En parallèle, achetez des produits de paysans locaux, même s’ils ne sont pas labellisés Bio. Ils sont au niveau nutritif certainement meilleurs que le Bio industriel puisque les paysans cultivent une variété de plantes ce qui donne une grande biodiversité au sol. Certains font mieux que le Bio, le bio-dynamisme, sans label. D’autres ont une utilisation minimale de produits phytosanitaires.

Continue reading

Advertisements

Marché paysan à Bruxelles

marche-paysanVoici l’opportunité d’aller acheter (soutenir) et goûter a des vrais fruits et légumes, pas les simulacres que vous achetez au marché ou supermarché.

N’oubliez pas de prendre des sacs et de la monnaie.

Sept maraîchers sont en train de démarrer leurs activités au sein de l’espace test agricole d’Anderlecht, et plusieurs d’entre eux se lancent dans la vente directe. Deux marchés auront lieu tous les samedi de l’été près du champ, à Anderlecht:

  • Au Vogelzang de 10h à 12h, rue Chant d’Oiseaux au niveau du 155
    Producteurs: Gaël du « Chant du Vers » et Nathalie de « La Grange en Ville »
  • A Neerpede de 11h à 15h, rue du Pommier 465, à hauteur de Fruitime/Nootelaar
    Producteurs: Aurélien des « Paniers d’Auré » et Nathalie de « La Grange en Ville »

Concombres, courgettes, tomates en tous genres, aubergines, poivrons, bettes, betteraves, navets, choux… Sans oublier les aromates: basilic, persil, menthe, estragon, romarin seront au rendez-vous!

Les producteurs:
Gaël du « Chant du Vers »: https://www.facebook.com/lechantduvers
Nathalie de « La Grange en Ville »: https://www.facebook.com/lagrangenvillle
Aurélien des « Paniers d’Auré »: https://www.facebook.com/lespaniersdaure

Plus d’informations sur ce projet d’installation de maraîchers à Bruxelles: http://www.grainesdepaysans.be

Source:

réseau GASAP

Que mangeons nous vraiment

Documentaire “De la terre à l’assiette” diffusé il y a un an sur France 3. Un constat alarmant est dressé de ce qu’on trouve sur nos assiettes. Une tomate paysanne par exemple contient 5 à 12 fois plus d’antioxydants, de vitamine C et autres nutriments qu’une tomate F1 cultivée hors sol sur de la laine de roche industrielle (typiquement ce que l’on retrouve dans les supermarchés).

Les œufs, le lait et la viande issues de l’élevage industriel ne sont que des pâles copies de ces véritables aliments. La majorité des poulets consommés en Belgique (les Hallals inclus) est nourrie aux soja et maïs OGM importés des États-Unis, Brésil ou Argentine.

Les petits agriculteurs sont souvent sous antidépresseurs, beaucoup déposent le bilan, certains se suicident ou font des tentatives de suicide. Le nombre est inconnue en Belgique (sujet tabou); en France, près de deux agriculteurs se suicident chaque jour. Les supermarchés, semenciers, banquiers et consommateurs saignent à blanc nos agriculteurs et les font disparaître. En 35 ans, 76% des exploitations agricoles ont disparues.

Dans les années 60, une personne dépensait en moyenne 30% de son revenue pour son alimentation. Aujourd’hui, c’est 10%. On a d’autres priorités. Alors on ferme les yeux sur le manque de qualité et la nocivité de ce qui se trouve dans nos assiettes. On se dit que de toute façon, c’est pas sûr que le bio est moins nocif, et que le lien entre les taux de cancers affolants et notre nourriture n’est pas clair et causale.

Le consommateur a une écrasante responsabilité dans la détresse et la disparition de nos agriculteurs, au profit de grandes usines qui produisent des aliments qui sont en grande partie dépourvus des nutriments dont notre corps a besoin.

Il est temps que le consommateur prenne ses responsabilités. Quand il achète un aliment, il doit se demander si le prix qu’il paye respecte l’aliment et son agriculteur/éleveur.

Sources:

  • FB Permaculture
  • France 3

Proteger les sols pour préserver la biodiversité

Voici une vidéo de l’excellent Claude Bourguignon (ingénieur agronome, expert micro-biologie des sols). Il explique le phénomène de l’érosion et la morts des sols.

Faits intéressants:

  • 5% des eaux en Occident sont consommées par les particuliers. Le reste va à l’agriculture intensive sous perfusion d’engrais chimiques et pesticides meurtriers.
  • 95% des antibiotiques produits sur cette terre sont destinés à l’élevage industriel. Bon appétit.

Enlever les pesticides des fruits & legumes/Verwijder pesticiden van groenten en fruit

pesticidesFR: Pour ceux qui n’ont pas le budget pour tout acheter en bio, il y a une technique qui permet d’enlever le gros des pesticides pulvérisés sur nos fruits et legumes. Ca ne résout bien entendu pas le problème de la mauvaise qualité nutritionnelle de vos aliments, mais au moins cela réduit considérablement leur nocivité.

Mettez dans une bassine/un seau du vinaigre et du bicarbonate de soude (en vente dans votre supermarché dans le rayon lessives) a ratio de 10cl de vinaigre et une cuillère à soupe de bicarbonate dans 1L d’eau. Trempez les fruits/légumes dans ce mélange pendant 15 minutes, puis lavez bien les fruits/légumes a l’eau. Le tour est joué.

NL: Voor degene die het budget niet hebben om alles biologisch te kopen, bestaat er een techniek om een groot deel van de verstoven pesticides op ons fruit/groenten te verwijderen. Dit lost het probleem van de arme voedingswaarde van conventionele landbouwproducten niet op, maar reduceert aanzienlijk hun schadelijkheid voor onze gezondheid.

Giet in een kom/emmer azijn en natriumbicarbonaat (te verkrijgen in uw winkel in de afdeling waspoeders) met een ratio van 10cl azijn en een soeplepel natriumbicarbonaat voor 1L water. Laat de groenten/fruit voor 15min liggen. Was deze hierna met zuiver water, en klaar is kees.

 

Source:

http://www.sante-nutrition.org/truc-simple-enlever-les-pesticides-vos-fruits/

Achat groupé d’huile d’olive bio

12190102_751808911614316_6527435789599940973_nJe vous propose un achat groupé d’huile d’olive de la Catalogne, certifié bio, directement du producteur (prix attractif). Pour ma part, je conseille le bidon de 5L a 40euro (8euro/L).

Si vous êtes intéressé, commentez l’article avec votre nom et les quantités désirées.

https://www.facebook.com/Biopaumer%C3%A0-202816336513579/?fref=nf

Nous avons découvert, près de notre lieu de vacances préféré, une productice, Helga, qui s’était lancée dans la culture sur les terres de ses beaux-parents à Rasquera (Catalogne) il y a déjà plus de 10 ans !Helga est franco-allemande, et au début, les gens du village ne voyaient pas d’un bon oeil cette jeune femme sur un tracteur. Mais ils se sont habitués et elle fait intégralement partie de la communauté des producteurs de la régions. Elle nous a fait visiter ses plantations, ses beaux oliviers et ses vignobles. 

Ce sont des amis belges qui nous avaient parlé de l’excellente huile d’olive d’Helga (la région est reconnue pour son huile d’olive, chaque village a ses producteurs et coopératives). 
La particularité de l’huile d’Helga est qu’elle, en plus d’être vraiment excellente, est certifiée bio, avec le cahier des charges européen et catalan. C’est bien sûr une première pression à froid, et non filtrée. 

Continue reading

L’urine humaine pour l’agriculture

220px-Urine_sampleL’urine humaine comme fertilisant pour une agriculture saine? Il est intéressant de se demander si ça peut être une bonne idée ou pas.

Il est effectivement déconseillé d’utiliser ces déjections sur du terreau ou on cultiverait des crudités – et cela que la première année – mais cela vaut aussi pour les fèces. Je pense que ces derniers peuvent être vraiment dangereux pour le crudités. L’urine pas forcement. D’ailleurs on peut l’utiliser en tant de désinfectant sur une plaie quand on a rien d’autre sous la main. On peut aussi en dernier recours la boire. Cela ne vaut absolument pas pour les fèces.

En agriculture vivrière, chaque famille produit annuellement plus de fertilisants que de besoin. Dommage qu’ils ne soient pas valorisés, d’autant qu’ils sont gratuits. Au mieux, rejetés loin, au pire ils souillent les eaux potables !

Extrait du livre Aux sources de l’agriculture, la permaculture ; illusion et réalité : « Petit clin d’œil à ce fabuleux fertilisant gratuit à portée de toutes les bourses et dont à la louche, 7 millions de tonnes sont produits tous les jours par notre espèce. Gratuit parce que chacun est propriétaire de droit de ses déjections ; et fertilisant, parce que les plantes ont les moyens d’en extraire la substantifique moelle.
Un réservoir renouvelé en permanence depuis le départ de l’humanité, et des mers entières remplies chaque année d’un pipi qui rivalise même avec les engrais chimiques selon toutes les études.

Fleuron des phyto-stimulants naturels en plus de ses puissantes propriétés phytosanitaires, il est utilisé avec succès dans certains pays mais chez nous comme partout ailleurs, il jouit d’une très mauvaise réputation comme tous les produits de transformation de notre corps … »

Continue reading

Gevolgen van de neo-landbouw op de voedselzekerheid & klimaat

71qlFHJzsILLandbouwingenieurs en onderzoekers Claude en Lydia Bourguignon beschrijven in hun recent boek wat er fout gaat met de huidige landbouw, wat de dramatische gevolgen hiervan zijn en wat de boeren kunnen doen om de schade te beperken en eventueel het tij te keren.

Hieronder volgt een verzameling citaten uit het boek Le sol, la terre et les champs van Claude et Lydia Bourguignon.

Sinds de groene revolutie (1970) is de bodemerosie dramatisch verergerd. Deze bedraagt 40 ton/ha/jaar in Frankrijk, 60 ton voor Spanje en 100 ton voor de Maghreb. Vruchtbare grond verdwijnt dus zeer zeer snel. De oorzaak van een toekomstige hongersnood zit hierin: de conventionele landbouw van de afgelopen 50 jaar is de oorzaak. In Europa is het gemiddelde grondgehalte van de bodem gehalveerd in 50 jaar. Buitensporig irrigatie veroorzaakt verzilting van landbouwgrond en wordt beschouwd als zijnde de belangrijkste oorzaak van de verwoestijning van het land.

In Frankrijk hebben ze de veeteelt dicht bij de havens geplaatst waar de met-GGO-soja-beladen schepen toekomen. In Bretagne en Galicië zijn er meer varkens dan mensen, en varkens produceren drie keer meer uitwerpselen dan mensen, waardoor deze gebieden naar stront stinken en ze de meest vervuilde en weerzinwekkende regio’s zijn in Europa.

Continue reading

Intelligence des plantes /Plantenintelligentie

serveimageFR: Voici deux documentaires qui vont vous épater! Les plantes et les arbres sont doués d’une intelligence et d’un système de perception et de réaction avec leur entourage loin d’être triviaux.

« D’elle, Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits. Ce sont là des signes pour des gens doués de raison. »   Coran, 16:11

NL: Hier zijn twee documentaires die jullie zullen verbazen! Planten en bomen beschikken over een verre van triviale intelligentie en systeem van perceptie en reactie met hun omgeving.

« Hij laat voor jullie daarmee landbouwgewassen groeien en olijfbomen, palmen, wijnstokken en allerlei vruchten. Daarin is zeker een teken voor mensen die nadenken. »   Koran, 16:11

Continue reading