Riz ou plastique chinois: faire la difference

Voici un article sur les vertus du riz…le vrai bien entendu. Parce qu’il y aurait du faux riz en circulation. Dans l’article vous verrez comment reconnaître le vrai du plastique.

On parle aussi des différents types de riz. Le riz complet est a préférer au riz blanc, et le riz sauvage  – qui n’est pas vraiment de la famille du riz – est le top, mais sa cuisson est beaucoup plus longue.

Bonne lecture.

This slideshow requires JavaScript.

LE RIZ, UN REMÈDE OUBLIÉ…
À CONDITION QUE CE SOIT DU RIZ…

La Chine reste le plus grand producteur de riz au monde. L’Empire du Milieu récolte plus de 200 millions de tonnes de riz par an, dont une bonne part est exportée dans le monde entier. Pourtant, les cuisiniers et consommateurs doivent se montrer prudents : non seulement, cet aliment contient des pesticides utilisés dans l’agriculture chinoise, mais selon le journal The Korea Times, le riz peut également être fabriqué de façon artificielle.

La fécule de pomme de terre est mélangée avec du plastique (de la résine synthétique, par exemple) et prend ensuite la forme d’un grain de riz. Les grains sont ensuite cuits à la vapeur avec un arôme de riz typique. Les médecins tirent la sonnette d’alarme contre la consommation de ce produit artificiel : trois portions pleines contiendraient apparemment autant de plastique qu’un petit sachet en plastique !

Le pire est que vous ne pouvez pas savoir si le riz que vous achetez régulièrement comporte en totalité ou en partie, du riz synthétique.

Voici quatre tests simples par lesquels vous pourrez savoir si votre riz est naturel ou du plastique :

Le test de l’eau

Versez une cuillère à soupe de riz cru dans un verre rempli d’eau froide et mélangez vigoureusement. Si le riz tombe au fond du verre, tout va bien ; si au contraire il flotte à la surface, soyez vigilants, car il contient sûrement du plastique.

Le test du feu

À l’aide d’un briquet, brûlez une poignée de riz. Si ce dernier prend feu et dégage une odeur de plastique brûlé, vous savez quoi faire ! Ne le mangez surtout pas !

Le test du mortier et du pilon

Lorsque vous moulez quelques grains de riz avec un mortier et pilon, la poudre doit être bien blanche. Pour le riz artificiel, vous apercevrez une décoloration jaune à la place.

Le test de moisissure

Si vous voulez être sûr que vous ne risquez rien avec votre riz cuit, mettez-en une petite quantité dans un Tupperware et laissez-le dans un endroit chaud. Dans quelques jours, de la moisissure devra apparaître, sinon c’est que votre riz est artificiel.

Ah, ces Chinois !… Il serait intéressant de savoir si ce riz est fourni aux Chinois ou s’il est réservé à l’exportation.

Mais cet épisode du riz chinois ne doit pas nous détourner du vrai riz dont les propriétés nutritives sont exceptionnelles.

Le riz est un aliment universel (s’il est complet ou au moins semi-complet)

Le riz est l’aliment de base de plusieurs milliards de personnes à travers le monde. Il renferme la plupart des éléments vitaux indispensables à notre santé. Il est dépourvu de gluten, ce qui est un avantage pour ceux qui y sont plus ou moins allergiques. Il se dit qu’il existe plus de 40000 variétés de riz différentes selon certaines sources et 70000 selon d’autres. C’est sous la forme de grains complets que l’on peut le qualifier d’aliment par excellence, car l’assise protéique et surtout le germe renferment tous les précieux éléments vitaux, sous forme de fibres, de glucides complexes, de vitamines essentielles (surtout du groupe B), et de minéraux.

Le son de riz qui est issu de l’enveloppe du grain, concentre donc la plupart des nutriments vitaux intéressants – dommage qu’il nuise à la conservation des grains. Hélas, l’intérieur des grains est essentiellement de l’amidon ; c’est pour cela que le riz blanc (décortiqué) présente une valeur nutritive médiocre, et peut entraîner des dégâts considérables par carences parmi les populations soumises à cette alimentation majoritaire.

Quels riz choisir ?

Le riz blanc : Il est totalement débarrassé du germe et du son. Ce riz totalement décortiqué est même poli ce qui le prive de la plupart de ses éléments nutritifs. D’une façon générale, le riz blanc est plus consommé que le riz complet ou le riz brun, car les consommateurs préfèrent son goût et sa couleur, ce qui n’est pas trop important à condition qu’il ne soit utilisé que comme accompagnement à la place du pain.

Le riz étuvé (précuit) : Il est cuit sous vide avec son enveloppe, puis décortiqué et séché après cuisson. Ce traitement le rend très facile à cuire, et permettrait de préserver en partie les nutriments car paraît-il, ils migrent au cœur du riz durant le processus d’étuvage…

Le riz complet et semi-complet, bio de préférence, est la seule forme noble méritant le label d’aliment de base. C’est un aliment (presque) complet pour l’apport protéinique.
Oui, je dis « presque » car si le riz complet apporte les 12 acides aminés essentiels (arginine, histidine, lysine, tryptophane, phénylalanine, tyrosine, leucine, isoleucine, thréonine, méthionine, cystine, valine) nécessaires à la synthèse des protéines, surtout pour la croissance des organismes jeunes, mais aussi pour l’entretien à l’état adulte, il lui manque toutefois un élément pour pouvoir assembler le lego de cette synthèse protéinique. C’est pour cela qu’il doit obligatoirement être toujours associé à l’une ou l’autre des légumineuses qui apportera ce complément indispensable.

Le top : le riz sauvage

Le riz sauvage a une origine botanique différente de celle des autres types de riz. En effet, ce n’est pas exactement une variété de riz, mais plutôt la graine d’une plante graminée aquatique. Trouvé aux États-Unis et au Canada, le riz sauvage fait partie de l’alimentation amérindienne depuis plusieurs siècles. Sa couleur très foncée et sa saveur rappelant légèrement la noisette en font un aliment intéressant pour apporter variété et originalité à notre assiette.

Le riz sauvage est riche en : phosphore, magnésium, fer, zinc, manganèse, cuivre, vitamine B2, vitamine B3, vitamine B6, vitamine B9.

Protéines. Selon le Fichier canadien sur les éléments nutritifs, une portion de 125 ml de riz sauvage cuit contient 3,5 g de protéines, contre environ 2,5 g en moyenne pour les autres types de riz. De plus, le riz sauvage contient presque deux fois plus de lysine que les autres types de riz, qu’ils soient blancs ou bruns.

Fibres alimentaires. Le riz sauvage canadien a un contenu plus élevé en fibres alimentaires que le riz blanc : une portion de 125 ml de riz sauvage cuit contient 1,6 g de fibres alimentaires, soit jusqu’à quatre fois plus que certains riz blancs (0,4 g). Le riz sauvage a ainsi un contenu en fibres équivalent à celui du riz brun. On sait qu’une alimentation riche en fibres variées peut contribuer à maintenir une fonction intestinale adéquate, diminuer le risque de cancer du côlon, ainsi que normaliser les taux sanguins de cholestérol, de glucose et d’insuline.

Pour s’assurer que l’on a affaire à du riz véritablement sauvage, vérifier que l’emballage comporte l’une ou l’autre des mentions suivantes : lake wild rice, hand-picked wild rice, hand-harvested wild rice (riz sauvage de lac, riz sauvage ramassé ou récolté à la main).

Cuisson du riz sauvage

Rincer le riz à l’eau courante avant de le cuire. Calculer environ une tasse de riz pour trois tasses d’eau. On pourra le cuire sur la cuisinière ou dans un four réglé à 175° C. La cuisson prend de 30 à 60 minutes selon la variété, mais on calcule habituellement 45 à 50 minutes sur la cuisinière et une heure au four. Les grains devraient être fendus et montrer un cœur blanc, mais ne devraient pas être recourbés (signe qu’ils sont trop cuits). Si nécessaire, égoutter le riz en fin de cuisson.

Le « bon riz », un ami des reins

De nombreux aliments produisent, lors du métabolisme, des déchets (dont certains, comme les purines, sont toxiques). L’organisme doit les éliminer au prix de grosses sollicitations sur les organes tels que le foie et les reins. Or, fait rare en alimentation, le riz ne contient aucune purine.

Un ami des artères

La couche externe du riz complet est un des rares aliments à contenir une substance complexe, le gamma-oryzanol, dont il est prouvé qu’elle freine la production de cholestérol par le foie. Le riz complet est donc un aliment de choix pour abaisser le taux de cholestérol.

Un ami de l’intestin

Les fibres du riz complet appartiennent à la catégorie des fibres insolubles qui jouent un rôle d’éponge dans l’intestin, absorbant de grandes quantités d’eau. Cela aide à rendre les selles plus volumineuses et plus humides, ce qui en facilite l’excrétion. Cela permet également au bol fécal de traverser plus rapidement le côlon, si bien que les substances nocives qu’il contient ont moins le temps pour endommager les cellules. Par sa richesse en fibres et en vitamines du groupe B, qui participent à l’assimilation des sucres dans le sang, le riz complet convient particulièrement aux diabétiques.

Source: Alternative Santé n° 229 : Le riz, un remède oublié… à condition que ça soit du riz !

Advertisements

Pourquoi je ne suis pas végétarien

vegetarian_mediterraneanVoici un article de Santé Nature Innovation concertant le choix diététique végétarien/végétalien. Est-ce pour l’homme le bon choix a faire? Le spécialiste en nutrition Julien Venesson nous explique, preuves scientifiques a l’appuie, qu’il est difficile d’avoir un apport complet de tous les oligoéléments et protéines par la voie de l’alimentation végétale. Des carences sont donc souvent présentes chez les végétariens, même si il existe des exceptions.

L’homme est-il végétarien par nature ?

Je suis obligé de le reconnaître : le sujet du végétarisme est tellement sensible que je préfère ne jamais aborder la question au cours d’un débat.

Dès qu’un omnivore explique à un végétarien qu’il veut manger de la viande, l’autre insinue qu’il n’est qu’un monstre sans empathie pour les animaux. À l’inverse, lorsqu’un végétarien détaille son alimentation, l’interlocuteur omnivore s’empresse de lui répondre sur un ton dramatique que les carences le tueront dans un délai assez court. Mais, sur ces dix dernières années, j’ai pu constater une réelle évolution des mentalités. On peut maintenant lire sur certains sites Internet, notamment crudivores, que l’être humain est végétarien par nature. Ce point est intéressant car, s’il est juste, cela signifie que nous devons tous devenir végétariens pour avoir une santé optimale. Mais si c’est faux, cela veut dire qu’il y a des éléments absolument essentiels à connaître pour vivre une alimentation végétarienne tout en préservant sa santé.

Continue reading

Le Bio, attention!

SKY20111118113413mostinckxePas tous les Bio se valent. Habituellement, au plus éloigné la source du produit, au plus élevé le risque de fraude sur les labels Bio. De surcroît, la majorité des produits Bio que l’on retrouve dans les supermarchés viennent de productions industrielles passées au Bio. Mais quel Bio! De la monoculture tout aussi intensive qu’en agriculture conventionnelle, des graines hybride F1, une régulation au niveau de la forme et de l’homogénéité de la couleur, une absence de l’utilisation de fumier ou de compost naturel vivant pour nourrir le sol (qui à son tour nourrit la plante).

Les labels (sans tenir compte des fraudes) sont un gage de non-nocivité, pas un gage de qualité! Des tomates produites conventionnellement et en agriculture Bio industriel ne seront pas forcement différentes en leur qualité nutritive. Par contre la tomate Bio ne sera pas nocif grâce à absence de produits phytosanitaires (de nouveau sans tenir compte des fraudes).

Pour les produits dont il existe des équivalents locaux (tomates, pommes de terre, etc.), préférez le Bio locale. En parallèle, achetez des produits de paysans locaux, même s’ils ne sont pas labellisés Bio. Ils sont au niveau nutritif certainement meilleurs que le Bio industriel puisque les paysans cultivent une variété de plantes ce qui donne une grande biodiversité au sol. Certains font mieux que le Bio, le bio-dynamisme, sans label. D’autres ont une utilisation minimale de produits phytosanitaires.

Continue reading

Les cereales et legumineuses sont elles bonnes pour la santé

legumineuseVoici un article assez complet qui nous met en garde contre la consommation non-raisonnable de céréales et de légumineuses. A lire et a observer!

A retenir: il est important de tremper les céréales et légumineuses avant la cuisson pendant plusieurs heures dans une eau filtrée a laquelle on rajoute un peu de citron. Cette eau doit ensuite être jetée et nullement utilisée.

Pour ce qui est du pain, mieux vaut manger du pain complet au levain plutôt qu’a la levure.

CÉRÉALES, LÉGUMINEUSES : CE QU’ON NE VOUS DIT PAS

Depuis quelques années, les experts en nutrition nous vantent les bienfaits des céréales et des légumineuses complètes. Cette consommation est devenue une référence santé, amplifiée par une envie générale de revenir à une alimentation plus saine, naturelle et moins transformée, consommation justifiée par un apport supposé de vitamines et minéraux présents dans l’écorce.

Mais pourquoi ne parle-t-on jamais des effets préjudiciables de ces aliments ? Vanter leur teneur en vitamines et minéraux, c’est bien beau, mais qu’en est-il de leur contenu en anti-nutriments, en particulier en acide phytique ? Les céréales et les légumineuses sont-elles des aliments réellement sains ?

L’acide phytique : l’arme naturelle des végétaux

L’acide phytique est une molécule végétale phosphorée, présente à l’état naturel, qui se lie par combinaison biochimique, appelée chélation, à des minéraux et oligo-éléments pour former des sels insolubles, les phytates. Ces phytates ont pour rôle de préserver une teneur suffisante en minéraux pour la croissance ultérieure de la plante.

On trouve de l’acide phytique dans l’enveloppe des graines, céréales et légumineuses comme le blé, le seigle, le riz, l’avoine, l’orge, le quinoa, le millet, le soja, les pois chiches, les lentilles, les haricots… ainsi que leurs dérivés.

Continue reading

Rompre le jeûne / Het vasten breken

Prayer-and-FastingNL: De heilige maand van Ramadan komt eraan. Gedurende deze maand vasten moslims overdag. Vasten brengt soelaas op zowel spiritueel, psychologisch als fysiek vlak. Vermits de vastperiode in deze zomertijden bijzonder lang is, is het aangewezen het breken van het vasten op een veilige en gezonde manier te doen. Hier volgen aanbevelingen voor het breken van uw vasten.

  • Breek het vasten met dadels en een aantal glazen water. Het lichaam hunkert naar water om zich te kunnen hydrateren.
  • Hierna mogen fruitsappen geconsumeerd worden. Opgelet, vermijd sappen gemaakt uit concentraat en/of met toegevoegde suikers. Het best is natuurlijk het drinken van vers geperste fruitsap.
  • De honger kan verder gestild worden door het eten van zoete fruiten, zoals bananen en appels. Deze zijn namelijk gemakkelijk verteerbaar en zijn een goede eerste gerecht. Fruit en fruitsappen zorgen voor de nodige energie boost doordat ze snel opgenomen en verwerkt worden door onze spijsverteringsstelsel.
  • Het tweede gerecht wordt best opgenomen na een tijdje wachten (minstens een uur na het eerst ingenomen voedsel)
  • Gekookte of gestoomde groenten zijn aangewezen als tweede gerecht.
  • Voor de zonsopgang kunnen eieren gegeten worden om de nodige proteïnes binnen te halen.
  • Het is belangrijk traag en goed te kauwen, om het verteerwerk van uw maag te verlichten.

Wat moet u vermijden om uw maag niet te forceren? Continue reading

Dattes bio dadels

untitled1

FR: Les dattes que l’ont retrouvent dans les épiceries et grandes surfaces sont malheureusement traitées aux pesticides et insecticides tout autant que les autres fruits. En plus, nous n’avons souvent pas l’habitude de les laver avant de les manger. Optez donc pour des dattes bio et donnez aux agriculteurs qui font ce choix un boost.

Deadline: mercredi 1er juin 2016 pour les commander sur GreenHalal.be

GreenHalal vous offre à nouveau l’occasion de vous approvisionner en dattes savoureuses* : des Deglet Noor non-branchées (500gr), des Deglet Noor branchées (5 kg), et des Medjool de Californie par boite de 5 kg**.

NLDe dadels die u in de kruidenwinkels en supermarkten terugvindt zijn helaas behandeld met pesticiden en insecticiden, zoals andere vruchten. Bovendien hebben we de gewoonte niet om deze te wassen voor het opeten. Kies voor biologische dadels en geef de boeren die deze keuze maken een boost.
Deadline: woesndag 1 juni 2016 voor het bestellen op GreenHalal.be

Conférence: la bonne nouvelle du corps humain (02/04/16)

Le samedi 2 avril 2016, de 19h30 à 23h se tiendra une conférence sur la santé, donné par Thierry Casasnovas, qui anime le site de santé Régénère.org. La conférence est ouverte à tous, l’entrée est gratuite et sans reservation/inscription.

Lieu: Auditoire Paul Janson, ULB, Avenue Franklin Roosevelt 48, Bruxelles.

f1ad5955e65be9

Source:

http://regenere.org/

 

 

Enlever les pesticides des fruits & legumes/Verwijder pesticiden van groenten en fruit

pesticidesFR: Pour ceux qui n’ont pas le budget pour tout acheter en bio, il y a une technique qui permet d’enlever le gros des pesticides pulvérisés sur nos fruits et legumes. Ca ne résout bien entendu pas le problème de la mauvaise qualité nutritionnelle de vos aliments, mais au moins cela réduit considérablement leur nocivité.

Mettez dans une bassine/un seau du vinaigre et du bicarbonate de soude (en vente dans votre supermarché dans le rayon lessives) a ratio de 10cl de vinaigre et une cuillère à soupe de bicarbonate dans 1L d’eau. Trempez les fruits/légumes dans ce mélange pendant 15 minutes, puis lavez bien les fruits/légumes a l’eau. Le tour est joué.

NL: Voor degene die het budget niet hebben om alles biologisch te kopen, bestaat er een techniek om een groot deel van de verstoven pesticides op ons fruit/groenten te verwijderen. Dit lost het probleem van de arme voedingswaarde van conventionele landbouwproducten niet op, maar reduceert aanzienlijk hun schadelijkheid voor onze gezondheid.

Giet in een kom/emmer azijn en natriumbicarbonaat (te verkrijgen in uw winkel in de afdeling waspoeders) met een ratio van 10cl azijn en een soeplepel natriumbicarbonaat voor 1L water. Laat de groenten/fruit voor 15min liggen. Was deze hierna met zuiver water, en klaar is kees.

 

Source:

http://www.sante-nutrition.org/truc-simple-enlever-les-pesticides-vos-fruits/

Achat groupé d’huile d’olive bio

12190102_751808911614316_6527435789599940973_nJe vous propose un achat groupé d’huile d’olive de la Catalogne, certifié bio, directement du producteur (prix attractif). Pour ma part, je conseille le bidon de 5L a 40euro (8euro/L).

Si vous êtes intéressé, commentez l’article avec votre nom et les quantités désirées.

https://www.facebook.com/Biopaumer%C3%A0-202816336513579/?fref=nf

Nous avons découvert, près de notre lieu de vacances préféré, une productice, Helga, qui s’était lancée dans la culture sur les terres de ses beaux-parents à Rasquera (Catalogne) il y a déjà plus de 10 ans !Helga est franco-allemande, et au début, les gens du village ne voyaient pas d’un bon oeil cette jeune femme sur un tracteur. Mais ils se sont habitués et elle fait intégralement partie de la communauté des producteurs de la régions. Elle nous a fait visiter ses plantations, ses beaux oliviers et ses vignobles. 

Ce sont des amis belges qui nous avaient parlé de l’excellente huile d’olive d’Helga (la région est reconnue pour son huile d’olive, chaque village a ses producteurs et coopératives). 
La particularité de l’huile d’Helga est qu’elle, en plus d’être vraiment excellente, est certifiée bio, avec le cahier des charges européen et catalan. C’est bien sûr une première pression à froid, et non filtrée. 

Continue reading